Qui sommes-nous ?

Remontons un peu le temps, jusqu’au 26 novembre 1973 pour être précis. Les membres du Comité de direction de Fabrimétal, devenu depuis Agoria, décident de créer l’asbl Fontaine d’Espérance à la demande du Baron Poncelet. Ce dernier était administrateur délégué de Fabrimétal et a souhaité, lorsqu’il a pris sa retraite, qu’une asbl soit créée pour s’engager en faveur des personnes souffrant d’un handicap mental. Ce qui a été fait…

Plus de 400 entreprises, principalement des membres d’Agoria, ont fait des dons, ce qui a permis à Fontaine d’Espérance de disposer des moyens financiers nécessaires à la réalisation de son objectif social.

Depuis, l’asbl accorde des subsides à des ateliers protégés, des institutions et des organismes d’accompagnement pour ces personnes handicapées. Ces moyens sont utilisés pour leur formation, leur bien-être et leur délassement, ainsi que pour les infrastructures destinées à les accueillir.

Les forces vives de Fontaine d’Espérance : Anne Goovaerts, Alain Sadzot, Françoise Joris, Bart Froyen, Patrick Poncelet et Diego Poncelet.

Carte de voeux réalisée par Anny Servais de l'Atelier du Créahm.

Close Menu